de Déborah Heissler

Dessins de Joanna Kaiser

JANVIER QUARANTE-SEPT
Blanche. Puis les platanes là-bas sur la place — il y en avait un surtout qui étendait ses branches au-dessus de la grille, ses feuilles naissantes, s’ouvrant puis se fermant qui s’écarquillent, comme de grandes mains avides tenant l’horizon entier.
Dans peu de temps, il serait en fleurs, en jeu d’ombre et de couleurs, qui se déchirent. Jeux légers d’ombre et de lumière.

« Déborah Heissler a su créer une forme nouvelle de récit poétique dans lequel les éléments les plus transitoires — le vent, les saisons, la lumière — sont mis en scène de telle façon que ce sont eux les véritables personnages, les acteurs déterminants de toutes nos « histoires individuelles » et les corps constitutifs de ce monde —, un monde qui non seulement reconnaît son caractère éphémère mais l’épouse. »
Extrait de la préface de Cole Swensen
(traduit de l’anglais par Virginie Poitrasson)

Format 17 x 23 cm, 48 pages

ISBN : 978-2-35439-105-8

21,00Ajouter au panier

Revue de presse